O Fortuna

 

Tiré d'un opéra de Carl Orff, Carmina Burana, écrit en 1937.

Ci après le texte original avec la traduction :

Traduction
FORTUNA IMPERATRIX MUNDI

O fortuna

coro


O fortuna
velut Luna
Statu variabilis,
semper crescis
aut decrescis;
vita detestabilis
nunc obdurat
et runc curat
ludo mentis aciem,
egestatem,
potestatem
dissolvit ut glaciem.

Sors immanis
et inanis,
rota tu volubilis,
status malus,
vana salus
semper dissolubilis,
obumbrata
et velata
michi quoque niteris;
nunc per ludum
dorsum nudum
fero tui sceleris.

Sors salutis
et virtutis
michi contraria
est affectus
et defectus
semper in angaria.
Hac in hora
sine mora
cordum pulsum tangite;
quod per sortem
sternit fortem,
mecum omnes plangite!

FORTUNE IMPERATRICE DU MONDE

O fortune

Choeur

O fortune!
comme la Lune
changeante,
toujours tu crois
et decrois;
la detestable vie
tantot assombrit
tantot eclaire
l'esprit, par jeu;
indigence,
opulence,
elle les fond comme glace.

Sort monstrueux
et vide,
toi roue tournoyante,
perverse,
vain est le bonheur
toujours dissoluble;
ombree
et voilee,
tu m'eclaires moi aussi;
maintenant, par jeu,
j'apporte mon dos nu
a ta sceleratesse.

Sort sain
et fort
qui m'est aujourd'hui contraire,
il est fait
et defait
toujours dans l'esclavage.
A cette heure sans tarder
frappe la corde vibrante;
puisque le sort
abat le fort,
pleurez tous avec moi!

 

 

Biographie

 

Carl Orff, compositeur allemand du 20e siècle


A ses débuts, Orff, élève de Kaminsky, était surtout un chef-d'orchestre. En 1925 il crée avec Dorothée Gunther la « Guntherschule », une école de gymnastique rythmique et de danse classique où sont mises en pratique ses méthodes éducatives, aujourd'hui contestées. Il appliquera à ses propres oeuvres ses thèses sur l'expression corporelle, l'utilisation des percussions, les rythmes répétés, la déclamation proche de l'incantation, la simplification de l'écriture. C'est en 1937 que seront publiées les fameuses Carmina burana qui auront une repercussion mondiale, puis en 1943 apparaîtront les Catulli carmina dans un style proche. Une dizaine d'années plus tard, Orff composera le Trionfo di Afrodite, un triptyque païen exaltant force, virilité et collectivité. Il renoue avec le théâtre muisical populaire dans ses « mystères » avec Der Mond (1939), Die Kluge (1943) et Die Bauerin (1947).

Téléchargez (enregistrer sous ...) Carmina Burana - O Fortuna (MP3) :

Version du site (608 ko)

Qualité CD (2 432 ko)